Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La rébellion n'est pas un contenu

« On ne se « rebelle » jamais contre rien, la rébellion est vide, puisqu'elle est précisément devenue le fin mot de l'ordre culturel établi, l'étiquette qui fait vendre. La rébellion n'est pas un contenu, c'est une attitude comme disent les journalistes de mode, c'est-à-dire un accessoire commercial comme un autre, un grigri décoratif. Un machin destiné à rendre désirable pour les « jeunes » les produits de l'industrie culturelle*. La novlangue l'a emporté : les mots disent le contraire de leur sens. Le conformisme s'appelle rébellion. Les Inrockuptibles, c'est exactement cela. Cette « rébellion », c'est à dire cette illusion destinée à rendre plus sexy un total acquiescement aux valeurs dominantes, Les Inrockuptibles en est le parfait représentant. »

in La banque, c’est rebelle (Pierre Jourde)

* Personnellement, j’aurais écrit « industrie du divertissement ».

Commentaires

  • A voir, le mot rébellion désignant autant l'attitude ostentatoire de l'adolescent (ou du bobo) qui lui permet en effet de devenir ensuite conforme... et la rébellion de ceux qui sont parfois prêt à donner leur vie pour donner un meilleur avenir à leurs enfants. Mais cela, on ne les voit pas...sauf dans quelques cimetières (Vercors, Normandie, Tibet ... en fait il y en a beaucoup, quand on y réfléchit...non?)

  • On est toujours le rebelle de quelqu'un, bien entendu !

Les commentaires sont fermés.