Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Richard Millet / Solitude du Témoin - Chronique de la guerre en cours

325756398.jpg

« Je feuillette le dernier numéro qu’une vénérable revue littéraire consacre à l’Europe en tant que civilisation. Chaque auteur y va de son acte de foi en un destin européen évidemment post-identitaire et transnational, condamnant nos seulement les nationalistes mais aussi toute forme de patriotisme, cette dernière catégorie se révélant pire que le nationalisme, car taxée de sentimentalisme. Mais Péguy ? Vous n’y pensez pas ! Il est mort en 1914 … On croit entendre, à chaque page, marmonner une assemblée de la commission européenne à la culture prônant le rapprochement enrtre les peuples, le dialogue des civilisations, le « métissage », la « littérature monde », voire une seule « citoyenneté », les peuples d’Europe ayant en effet honte d’être eux-mêmes, comme le leur suggère un demi-siècle de Propagande. » (page 140)

Les commentaires sont fermés.